Argentine

argentina flagL’Argentine reconnaît l’importance de ses régions montagneuses et la nécessité de protéger ses ressources naturelles et ses écosystèmes de montagne de l’exploitation, de la pollution et de la dégradation en général. Une des priorités du pays est de repenser la gestion de ses ressources hydriques.

Comité national pour l’Année internationale de la montagne

Un comité permanent baptisé ‘Foro Permanente de Montaña’ (NOA) a été formé en février 2002. Il a été jugé important que tous les secteurs fassent partie du comité – Gouvernement, ONG, institutions de recherche et représentants des communautés autochtones. Le comité national souhaitait que les communautés locales soient bien représentées afin de tirer parti de leur contribution à la formulation de stratégies de développement, et d’encourager ainsi les Gouvernements fédéraux à accorder la priorité à la mise en valeur durable des montagnes.

Composition du comité national

Gouvernement:
Segretaria de Servicios y Actividades Productivas – Gouvernement de Tucumán
Dirección General de Actividades Primarias y Recursos Naturales – Tucumán
Departamento Recursos Naturales – Tucumán
División Fauna y Areas Protegidas – Tucumán
Segretaria de Medio Ambiente y Desarrollo Sustentable – Gouvernement de Salta
Programa Reserva de Biosfera de las Yungas – Salta
Segretaria de Medio Ambiente – Dirección Provincial de Medio Ambiente y Recursos Naturales – Gouvernement de Jujuy

ONG:
Centro Ambiental Argentino CAMBIAR
Centro de Investigación y Capacitación Indigena INCAI
Parque Sierra de San Javier
Fondación Pro-Natur
Associación Amigos de la Ecologia y Protección del Ambiente Humano
Parque Nacional Calilegua – Jujuy – Administración de Parque Nacionales
Fundación Ecoandina (Salta, Jujuy, Chubut)
ONG PIRCA – Tilcara, Jujuy
ONG PACHAMAMA
Fundación Ambiente, Vida, Educación y Sustentabilidad
Consejo Nativo de la Mujer Indigena
Amaicha del Valle Community – Tucumán
India Quilmes Community – Tucumán
Communauté Gonzalo- Tucumán
Communauté autochtone ‘Alpa Rumani’ de Pueblo de Tolombón – Tucumán
Communauté autochtone de Potrero – Tucumán

Recherche:
Université Nationale of Tucumán (UNT)
Institut de planification et d’aménagement urbain- Faculté d’architecture et de planification urbaine- UNT
Institut interdisciplinaire d’études andines- Faculté des sciences naturelles et and Institut Miguel Lillo-UNT
Laboratoire de recherche et d’étude des Yungas – Faculté des sciences naturelles et Institut Miguel Lillo – UNT
Faculté régionale de Tucumán -Université technologique Nationale – UTN
Faculté des Sciences agronomiques -Université nationale de Jujuy (UNJu)
Université Nationale de Salta (UNSa)

Activités et réalisations durant l’Année internationale de la montagne

International:
Durant la conférence mondiale ‘High Summit 2002’ organisée par le Comité national, l’Argentine a accueilli la conférence d’Amérique latine (une des cinq tenues dans le monde entier) au Centre régional de la recherche scientifique et technologique de Mendoza (6-10 mai).

Interrégional:
Une conférence régionale de scientifiques et autres universitaires, ONG et représentants des communautés autochtones s’est tenue à Horco Molle (9 -12 juin) pour examiner les menaces pesant sur les écosystèmes de montagne.

Au-delà de l’Année internationale de la montagne

L’objectif du comité national permanent était de fixer une stratégie pour la mise en valeur durable des écosystèmes de montagne fondée sur de nouvelles politiques pour la gestion des ressources naturelles, l’occupation des sols et la sauvegarde du patrimoine naturel, culturel et historique des populations montagnardes.

A la clôture de l’Année internationale de la montagne, le comité national a soumis au Gouvernement une série de recommandations l’exhortant à tirer des enseignements des pays industrialisés sur la gestion des régions montagneuses, en particulier l’industrie minière et le secteur du tourisme. Parmi les recommandations figuraient la création de centres de rercherche à l’échelon régional pour évaluer l’état des écosystèmes de montagne, le renforcement des réseaux existants en vue de la création d’un Institut régional de la montagne, et la promotion de l’échange de connaissances et d’expériences sur ces thèmes au plan national comme dans le reste du monde.

Le Partenariat international pour la mise en valeur durable des régions de montagne ou Partenariat de la montagne

L’Argentine est membre du Partenariat.