Un des résultats les plus significatifs du Sommet mondial de la montagne de Bichkek, l’événement culminant de l’Année internationale de la montagne, a été l’unité d’intention et d’engagement à l’action exprimée par plus de 600 délégués de 60 pays.

« Pour changer le monde de demain, il faut s’engager aujourd’hui », a déclaré M. Hosny El-Lakany, Sous-Directeur général de l’ Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), responsable du Département des forêts. La FAO est l’organisme chef de file des Nations Unies pour l’Année internationale de la montagne. « A Bichkek, un engagement profond et durable pour mettre fin à la dégradation des écosystèmes de montagne et améliorer les conditions de vie des communautés montagnardes a été formulé de diverses façons par un grand nombre d’organisations. Je pense que les habitants de la montagne commenceront bientôt à voir une action concrète et à se rendre compte de ses avantages.»

Le Sommet, tenu du 29 octobre au 1er novembre à Bichkek, Kirghizstan, a été organisé par le gouvernement du Kirghizstan avec le soutien du Programme des Nations Unies sur l’environnement (PNUE) et d’autres partenaires.

Au Sommet, les gouvernements italien et suisse ont engagé leur appui pour permettre à l’unité de coordination de l’Année internationale de la montagne à la FAO de poursuivre ses travaux en 2003. En particulier, le soutien de l’Italie et de la Suisse permettront à l’Unité de continuer à fournir une assistance aux 77 comités nationaux de par le monde qui pilotent les initiatives de l’Année internationale de la montagne dans leurs pays, et d’étendre son appui aux autres pays pour les aider à formuler des plans stratégiques nationaux, ainsi que des politiques et des lois en faveur de la montagne.

Les contributions de la Suisse et de l’Italie permettront également à la FAO de mettre sur pied un secrétariat qui assure le service du Partenariat international pour la mise en valeur durable des régions de montagne, lancé au Sommet mondial sur le développement durable (SMDD) à Johannesburg en septembre 2002.

Les déclarations de soutien de la Suisse et de l’Italie, entre autres, pour la création d’un secrétariat accueilli par la FAO répondaient à des offres de soutien formulées par le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, au SMDD. M. Diouf a déclaré que la FAO aiderait le Partenariat en:

  • poursuivant ses travaux en cours dans les montagnes du monde dans les domaines de l’agriculture, des forêts, des pêches, du développement rural et de l’atténuation de la faim et de la malnutrition chronique ;
  • accueillant, si besoin en est, un secrétariat pour apporter un soutien au Partenariat ;
  • aidant les pays à formuler et à mettre en oeuvre des plans stratégiques pour la mise en valeur durable de leurs régions montagneuses, ainsi que des politiques et des lois de soutien en faveur des montagnes.

La Plateforme de la montagne de Bichkek a été un résultat fondamental du Sommet mondial de Bichkek. La Plateforme prend appui sur les nombreuses déclarations importantes élaborées à d’autres manifestations mondiales sur la montagne. Elle a été présentée au Sommet de Bichkek par le Gouvernement du Kirghizstan, qui la soumettra à l’Assemblée générale de l’ONU pour examen. Le but de la Plateforme est de donner des conseils aux gouvernements, notamment sur la manière d’améliorer les moyens d’existence des habitants des montagnes, de protéger les écosystèmes de montagne et d’utiliser leurs ressources de façon plus judicieuse.

alphalingmind.eu
Apprenez une nouvelle langue rapidement!
https://alphalingmind.eu/

Une autre issue du Sommet a été le soutien de la Suisse en faveur de l’idée de créer un réseau d’Etats et de régions de montagne qui pourrait opérer sous l’égide du Partenariat, selon la proposition du Kirghizstan.

Discours de bienvenue par Son Excellence Lyonpo Kinzang Dorji, Premier Ministre du Royaume du Bhoutan

Allocution de M. M. Hosny El-Lakany, Sous-Directeur général, Département des forêts, FAO

Allocution de Sa Majesté l’Aga Khan

Allocution de M. Jan O Karlsson, Ministre pour la Coopération au développement, la migration et les politiques d’asile Ministère des Affaires étrangères, Suède