Configuration

Les Alpes, les Carpates, le Caucase et l’Oural sont les principaux systèmes montagneux qui dominent les immenses plaines d’Europe. Partant pratiquement de la Riviera méditerranéenne, les Alpes traversent huit pays pour finir en Autriche et en Slovénie. Le terme “Alpes” identifie aussi bien les vertes collines et les vallées profondes que les sommets enneigés en dents de scie. Les Carpates boisées sont une prolongation des Alpes. Elles forment un pont naturel entre l’Europe de l’Ouest et de l’Est, à cheval sur sept autres pays de la République tchèque à la Roumanie.

A la frontière orientale de l’Europe, les montagnes du Caucase enjambent plusieurs pays, de la Mer Noire à la Mer Caspienne. Elles renferment une concentration unique de flore et de faune, qui leur a valu la désignation de point chaud de biodiversité. L’Oural se déploie sur 2 400 km- de la toundra arctique en Fédération de Russie aux déserts au nord de la mer Caspienne- constituant la frontière traditionnelle entre l’Europe et l’Asie.

Qui a besoin des montagnes d’Europe

De vastes territoires densément peuplés du continent européen — y compris certaines des communautés les plus riches du monde — tirent des ressources et des revenus des montagnes. Des millions de personnes de multiples groupes ethniques et linguistiques habitent les montagnes et leurs zones environnantes. Elles vivent dans des zones rurales, mais aussi dans de nombreuses villes comme Genève, Zürich, Munich, Tbilissi, Erevan, Bakou et Yekaterinburg.

Les communautés rurales sont surtout concentrées dans les plaines et les vallées. L’été, le bétail va paître dans les zones d’altitude. Dans les Carpates et le Caucase, la plupart des habitants vivent d’agriculture. Dans les Alpes, l’agriculture est essentiellement à caractère commercial.

Si le tourisme est un secteur extrêmement rentable dans toutes les chaînes de montagne d’Europe, il l’est d’autant plus pour les Alpes. D’autres industries importantes sont les activités d’extraction minière dans l’Oural et les Carpates, et les industries, l’exploitation forestière, et la transformation des métaux et du pétrole dans l’Oural. Le Caucase est une source importante de recettes pétrolières.

Les montagnes d’Europe sont également la source de fleuves fondamentaux pour la vie dans la région : le Rhin, le Rhône, le Pô, le Danube et la Volga, pour n’en citer que quelques-uns. Leur eau est vitale pour la boisson, pour l’irrigation, l’industrie et l’énergie hydroélectrique.

Le saviez-vous?

  • Nombre des termes géologiques associés aux montagnes et aux glaciers sont nés dans les Alpes, où les géologues ont conduit les premières grandes études des montagnes. Le terme “alpin” s’applique à d’autres montagnes présentant des caractéristiques similaires.
  • Les Alpes s’étendent sur 800 km de long et environ 160 km de large, avec de nombreuses cimes recouvertes de neiges éternelles et glaciers. Nichés entre les sommets se trouvent de longs lacs, bloqués par les moraines, comme le lac de Garde, le lac de Côme, et le lac Majeur au sud, et les lacs de Zürich, Genève, Thoune et Brienz au nord.
  • Le point culminant en Europe est le Mt Elbrous dans le Caucase (5 634 m), suivi de trois sommets des Alpes: le Mt Blanc (4 808 m), le Mt Cervin (4 479 m et le Mt Rosa (4 638 m).
  • Les Carpates traversent la Roumanie, l’Ukraine, la Serbie-et-Monténégro, la Slovaquie, la Hongrie, la République tchèque et la Pologne, couvrant une superficie de 209 256 km², soit près de cinq fois la taille de la Suisse et 18 000 km² de plus que les Alpes.
  • Les Carpates abritent environ 16 à 18 millions de personnes et sont une des zones de montagne les plus vastes et les plus riches du point de vue biologique.
  • Les Carpates reçoivent deux fois plus de précipitations que les terres environnantes.
  • Les Carpates sont la source de plus de 80 pour cent de l’eau de la Roumanie (à l’exclusion du Danube) et 40 pour cent de l’Ukraine. Elles alimentent également un tiers du débit de la Vistule.
  • Le point chaud du Caucase s’étend sur 500 000 km², dont environ 25 pour cent seulement – soit 125 000 km²- d’habitat naturel. Seuls 10 pour cent (50 000 km²) sont considérés comme des terrains vierges.
  • Le Caucase comprend la majeure partie de la Géorgie, de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan, et des petites parties de la Russie, de l’Iran et de la Turquie. Le système montagneux alterne déserts, savane, forêts marécageuses et terres boisées arides, renfermant plus de 2 fois la diversité animale que l’on trouve dans les zones adjacentes.
  • Les versants occidentaux de l’Oural reçoivent 500-700 mm de précipitations annuelles. Le coté oriental, subissant l’influence des masses d’air arctique, seulement 300-480 mm.