Configuration

L’Hindu Kuch Himalaya est un système montagneux gigantesque qui exerce une énorme influence sur tout le continent asiatique. Il s’étend sur 3 500 km enjambant huit pays, de l’Afghanistan à l’ouest au Myanmar à l’est. C’est la plus grande chaîne de montagnes du monde; et la plus élevée, avec plus de 30 sommets atteignant ou dépassant les 7 600 m.
Ces dimensions superlatives confèrent à l’Hindu Kuch Himalaya un immense impact sur le climat de l’Asie. Il intercepte les moussons qui viennent du sud, de même que le vent glacial soufflant du nord. En conséquence, sur les pentes et dans les vallées méridionales, on trouve certains des écosystèmes de montagne les plus humides et les plus verdoyants du monde, en particulier à l’est, comme les hautes terres subtropicales du Myanmar. Les flancs septentrionaux et le plateau tibétain, en revanche, sont généralement enneigés et beaucoup plus froids, et dans certaines zones, arides et pratiquement dénudés.

Qui a besoin de l’Hindu Kuch-Himalaya

Le système montagneux le plus peuplé du monde, l’Hindu Kuch Himalaya abrite plus de 140 millions de personnes et influe sur les vies de centaines de millions d’autres. La centaine de groupes ethniques qui y vivent sont concentrés pour la plupart dans les plaines et les vallées. Les habitants de l’Hindu Kuch Himalaya sont généralement pauvres et sont tributaires de la terre et d’autres ressources naturelles. Ils pratiquent l’agriculture, l’élevage ou le commerce de produits forestiers, comme les plantes médicinales. Des nombres croissants gagnent leur vie grâce au secteur en plein essor du tourisme, par exemple, dans les zones de Darjiling, Shimla et Katmandou. Citons également une autre industrie comme la coupe en dessous de 3 750 m; et des opérations relativement limitées d’extraction du minerai de fer, d’or et de saphirs à l’ouest.

L’Hindu Kuch-Himalaya est un des plus grands bassins versants de la planète, approvisionnant en eau douce les champs, l’industrie et les habitations de certaines des zones les plus peuplées du monde. Les fleuves de l’Himalaya servent également à alimenter en électricité d’innombrables villages, et il est prévu de réaliser de nombreux autres barrages hydroélectriques.

Le saviez-vous?

  • Le Plateau tibétain est si élevé, si vaste, si froid et si enneigé qu’on l’appelle souvent le “Toit du monde ” et la “Terre des neiges.”
  • Les pays de l’Hindu Kuch-Himalaya sont: Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Chine (Tibet), Inde, Myanmar, Népal et Pakistan.
  • “Himalaya” en sanscrit veut dire “demeure des neiges”.
  • Le plus haut sommet de l’Himalaya est l’Everest (8848 m). Le plus élevé de l’Hindu Kuch est le Mont Tirich Mir, à la frontière pakistano-afghane, qui s’élève à 7 690 m.
  • Le HKH est la source de nombreux grands fleuves (Amu Darya, Helmand, Hari Rud, Kabul, Konar, Mekong, Irrawadi, Indus, Sutlej, Gange, Brahmapoutre et Yangtzé).
  • A 4 573 m d’altitude, le Plateau tibétain est la région habitée la plus haute du globe.
  • L’Himalaya a toujours été perçu comme le ” séjour des dieux ”, et aujourd’hui encore abrite les retraites des rishis (sages saints), gourous (guides spirituels) et des moines tibétains. Ces montagnes ont également fait naître de nombreux mythes asiatiques, à commencer par celui de l’abominable homme des neiges ou yéti.