Costa Rica

Costa Rica flagAu Costa Rica, 45% du territoire national est recouvert de forêts et le pays renferme une biodiversité extrêmement riche, ce qui n’a pas toujours été le cas. En 1983, le couvert forestier diminuait à un rythme alarmant à cause de l’abattage intensif des arbres et du boom de l’élevage. Les forêts ne constituaient plus que 26% de la superficie (contre 70% en 1940) et certaines zones étaient en train de se transformer en désert. L’État a décidé d’intervenir en instituant des mesures d’incitation au reboisement. Dans les zones rurales, les habitants reçoivent désormais des financements pour les aider à protéger et à gérer les forêts et à réparer les dégâts causés à l’environnement. Le programme Pago de Servicios Ambientales a été créé en 1996 pour soutenir la mise en valeur durable des forêts, pour combattre les effets du réchauffement de la planète et pour protéger les ressources en eau et la biodiversité. Cette initiative a aidé en outre à lutter contre la pauvreté des agriculteurs et des petits propriétaires tout en aidant les populations autochtones du Costa Rica, dont la plupart vivent dans les zones déboisées.

Comité national

Le Comité national a été formé en novembre 2001 avec des représentants de plus de 18 institutions. Le coordonnateur désigné était Ricardo Ulate Chacón, Directeur général de la Division de coopération internationale du Ministère de l’environnement. Le Comité national était composé des membres suivants:

Gouvernement:
Ministère de l’agriculture et de l’élevage
Institut costaricien d’électricité
Ministère des Relations extérieures et de la religion
Consejo Nacional de Producción
Instituto de Fomento y Asesoria Municipal

ONU:
PNUD
UICN – Amérique centrale

ONG:
Proyecto Savegre, Coopération espagnole
Instituto Interamericano de Cooperación Agricola (ILCA)

Recherche:
University of Peace

Société civile:
Association des Guides et Scouts

Activités et réalisations durant l’Année internationale de la montagne

Recherche:
Dans le cadre d’une production Internet sur le changement climatique ‘Mercury Rising: Bearing Witness to Climate Change’, une expédition photo documentaire sur les questions de réchauffement de la planète a été organisée dans les monts Tilaran de la forêt nébuleuse de Monteverde (1-12 février). L’expédition visait à documenter d’importants programmes de recherche conduits dans cette forêt d’altitude.

Publications:
Alejandro D. Brown de LIEY, Universityé Tucumán (Argentine) et Maarten Kappelle de l’Instituto Nacional de Biodiversidad, Santo Domingo de Heredia, Costa Rica (éds.), ‘Bosques Nublados del Neotrópico’ (forêts nébuleuses néotropicales), financé par l’UICN.