Côte d’Ivoire

Côte d'Ivoire flagUn fort pourcentage des régions montagneuses de la République de Côte d’Ivoire sont des aires protégées qui sont soumises au régime des parcs nationaux, des réserves naturelles et des forêts classées, comme la Réserve du Mont Nimba, le Parc National du Mt Sangbé et le Parc National du Mt Péko.

Toutefois, il existe également de nombreuses zones non protégées où la dégradation progressive des flancs de montagne s’est traduite par l’appauvrissement du sol et des bassins versants dégradés, qui constituent une menace à long terme pour la population et ses moyens d’existence, ainsi que pour les espèces végétales et animales qui y ont élu domicile.

Un plan de reboisement est en train d’être élaboré en Côte d’Ivoire; chaque année, des sections entières de versants de montagne sont replantées. En outre, un programme intégré de conservation de l’écosystème des Monts Nimba est en cours de lancement par le biais d’un programme transnational intéressant 3 pays : la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Libéria.

Comité national pour l’Année internationale de la montagne

Le coordonnateur était M. Brou Yao Télésphore, Vice-directeur de la Lutte contre la désertification, nommé par le Ministère des eaux et des forêts.

Composition

Gouvernement:
Ministère de l’environnement
Ministère des eaux et des forêts
Ministère de l’agriculture et des ressources animales
Ministère des femmes et de la famille
Ministère de la culture et de la francophonie
Ministère de la solidarité nationale
Ministère de l’intérieur et de la décentralisation
SODEFOR
CNRA
ANADER
Agence nationale de l’environnement
Agence nationale du tourisme
BNETD (CCT, cellule environnement, cellule pauvreté
Consortium des bas-fonds

ONG:
Projet BAD Ouest
CONGACI

Recherche et universités:
Université de Cocody
Université d’Abobo-Adjamé