Cuba

Cuba flagLes montagnes couvrent 16% du territoire de Cuba et sont regroupées en quatre chaînes (Macizo Nipe-Sagua-Baracoa, Sierra Maestra, Macizo Guamuhaya et Cordillera de Guaniguanico), dont 10% sont des terres agricoles et 43% des terrains boisés. Quelque 7% de la population vit dans ces zones montagneuses et 70% des fleuves de Cuba prennent leur source en montagne. Ces zones renferment une biodiversité extrêmement riche.

Le pays reconnaît que les questions liées à la mise en valeur des montagnes doivent être prises en compte, en particulier l’appui social et économique aux communautés de montagne, la pauvreté, l’insécurité alimentaire et les problèmes de santé, la conservation de la biodiversité et l’aménagement des bassins versants, et la lutte contre les effets de la pollution.

En 1987, une Commission nationale a été créée pour aborder les problèmes économiques, sociaux et environnementaux des montagnes et envisager un programme national de reboisement. Cette Commission a formulé le Plan Turquino-Manati encore en œuvre actuellement (le plan Turquino est axé sur les massifs montagneux, tandis que le Plan Manati se consacre à la reforestation dans toutes les provinces du pays). Un plan annuel de mise en valeur durable des montagnes a également été mis au point depuis 2001. Plus récemment, la Proposition pour un plan distinct pour l’économie de montagne s’est occupée de recueillir des données sur la production, les infrastructures, les conditions de vie et les innovations scientifiques et technologiques applicables à toutes les zones montagneuses.

Comité national pour l’Année internationale de la montagne

Le Comité national pour l’Année internationale de la montagne à Cuba a été mis sur pied par la Commission nationale en février 2001. Le Coordonnateur était Fidel Ramos Perera, Secrétaire exécutif de la Commission. Le Comité était constitué des membres suivants:

Gouvernement:
Comisión Nacional Turquino-Manati
Ministère des sciences et de la technologie
Ministère de l’économie et de la planification
Ministère des finances et des coûts
Service forestier d’Etat
Service Cultures et élevage du Ministère de l’agriculture
Corps des gardes forestiers
Faculté de la montagne du Ministère de l’Education supérieure

Recherche et universités:
Instituto Agroforestal de Montaña
Insituto de Suelos

Société civile:
Grupo Empresarial Agricultura de Montaña

Activités préparatoires en vue de l’Année internationale de la montagne

Un projet de recherche a été lancé en 2001 sur « l’impact écologique de l’agriculture itinérante sur quelques indicateurs environnementaux d’un écosystème de montagne ».

Activités et réalisations de l’Année internationale de la montagne

International:
La Conférence régionale sur les montagnes pour l’Amérique latine et les Caraïbes (Pinar del Rio, 29-31 mai) a encouragé l’échange d’informations et la coopération sur la mise en valeur des montagnes dans la région.

Interrégional:
Cuba a travaillé en collaboration avec le Honduras sur les questions de mise en valeur des montagnes.

National:
Des liens importants ont été établis entre l’Année internationale de la montagne et l’Année internationale de l’eau douce (2003) à Cuba. Le pays a élaboré un programme d’expéditions de recherche aux sources en montagne de 295 rivières, qui a servi non seulement à renforcer la sensibilisation sur les sources d’eau douce mais aussi à évaluer leur état de conservation, satisfaire les exigences des populations locales et formuler des recommandations pour la gestion et la protection des sources d’eau dans le pays.

Comme initiative conjointe pour marquer l’Année internationale de la montagne et l’Année internationale de l’eau douce, un projet spécial de reforestation a été lancé, visant à replanter 37 000 hectares d’ici la fin de l’année et à protéger les ressources hydriques, en particulier en consolidant les rives du plus grand fleuve de Cuba, le Rio Cauto.

Dans les quatre grands massifs de Cuba, au total plus de 20 000 activités ont été organisées pour marquer l’Année, y compris des festivals littéraires, un festival du film et de la vidéo, des festivals de théâtre, des concours pour les enfants, une Journée de la culture de montagne, une Journée de la culture indigène à Villa Clara et un festival de poésie à Guantánamo.

Education:
Des outils informatiques pédagogiques et des vidéos ont été distribués dans les écoles de tout le pays pour familiariser les enfants avec les problèmes des montagnes.

Recherche:
Plusieurs projets de recherche ont été menés dans les zones de montagne, sur la production et les questions socio-économiques et environnementales.

Publications:
Las montañas de Cuba, transformaciones, situación actual y acciones para el desarrollo sostenible en los finales del siglo XX, (mai 2002).