Equateur

Ecuador flagEn vue de la préparation d’initiatives marquant l’Année internationale de la montagne, l’Équateur a renforcé la sensibilisation aux thèmes clés liés à la mise en valeur durable des montagnes.

Des informations de base ont été recueillies sur ses zones de montagne, en particulier sur l’eau et le changement climatique, puisqu’une grande partie de l’eau du pays vient des montagnes et que les changements climatiques peuvent en réduire ou en modifier l’approvisionnement. La situation de la sécurité alimentation a fait l’objet d’une évaluation, les zones de montagne étant la source principale d’aliments de base pour la consommation locale, tandis que la plupart des produits d’exportation sont cultivés dans les plaines.

Le Comité national créé pour l’Année internationale de la montagne a également mis en relief les questions de santé intéressant spécifiquement les régions montagneuses, en particulier le goitre et la tuberculose, et d’autres maladies liées à la malnutrition et à la pauvreté.

Comité national

Le comité national a été constitué en 2000 en tant qu’initiative conjointe du Ministère des affaires étrangères (du département de l’environnement, en particulier) et de l’Ecuadorian Mountain Society (EMS). Le coordonnateur du comité était Dr. Ramiro Dávila du Ministère des affaires étrangères. Le Comité était composé des membres suivants:

Gouvernement:
Ministère de l’environnement
Ministère de l’agriculture
Ministère du tourisme
Ministère de l’extérieur
Ministère des questions sociales
Oficina de Planificación de la Presidencia (ODEPLAN)
Obras Públicas y Salud
Association de municipalités d’Équateur et Conseils provinciaux

Recherche et universités:
L’Université d’Équateur
Société civile:
Ecuadorian Mountain Society

Activités et réalisation durant l’Année internationale de la montagne

International:
La deuxième assemblée mondiale des populations de montagne (Quito, 20-24 septembre), donné suite au premier forum mondial de la montagne (Chambéry, 2000) et abouti à la Déclaration de Quito.

Une conférence internationale sur les changements dans l’utilisation des terres,les processus géomorphiques et processus concernant les sols et l’eau dans les environnements de montagne tropicaux s’est tenue à Quito et à Cuenca (16-21 décembre). La manifestation visait à rassembler des scientifiques de diverses disciplines s’occupant de questions de sols et d’eau dans les zones montagneuses tropicales.

National:
Un séminaire sur la foresterie sociale a été organisé par la FAO et le Ministère de l’environnement.