Étude de cas sur l’Europe

Le « Tome des Bauge », fromage produit dans la région de Bauges située dans les Alpes françaises, a réussi depuis une dizaine d’année à s’imposer comme un fromage de montagne de qualité, produit selon d’anciennes méthodes artisanales. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Dans les années 80, la marque a dû se battre pour se faire un nom– en fait, elle existait à peine comme une marque de fromage reconnue et distincte- mais les agriculteurs et les transformateurs se sont mobilisés pour en faire un produit viable.

L’histoire du « Tome des Bauges » est longue et compliquée. L’un des principaux facteurs de réussite tient à la formation d’un syndicat. Unis, les agriculteurs ont ainsi surmonté des obstacles qu’ils n’auraient pas pu affronter seuls. Le syndicat a déposé le nom du produit, recherché un financement et nommé un coordinateur, qui est également responsable de la commercialisation et de la publicité.

Le projet a tiré profit de la création d’un parc régional naturel ainsi que d’une aide financière substantielle de la Communauté européenne qui reconnaît la région de Bauges comme une zone écologique fragile.

L’attribution d’appelation contrôlée a également joué un rôle essentiel. Cette appellation signifie que le fromage a des caractéristiques reconnues et qu’il est fabriqué par des producteurs, des agriculteurs et des exploitants de fermes laitières approuvés, dans une zone clairement délimitée. Cela signifie également que le fromage est maintenant considéré comme un produit de qualité. En outre, la promotion réussie de ce produit a eu une incidence positive sur la protection de l’environnement local et de ses écosystèmes : les agriculteurs peuvent en effet utiliser les races de bétail locales et ne sont pas contraints d’opter pour des systèmes de reproduction intensifs.