Indonésie

Indonesia flagL’Indonésie compte plus de 500 montagnes, dont 129 volcans (qui représentent 13 pour cent des volcans de la planète). Les ressources naturelles sont abondantes dans les zones montagneuses des îles, où il n’y a guère de possibilités de colonisation compte tenu de la difficulté de cultiver la terre. La plupart des zones de montagne ont des écosystèmes particuliers et constituent des aires protégées sous la forme de parcs nationaux, de réserves forestières, de zones exposées aux catastrophes et de bassins hydrographiques. Les montagnes de Sumatra, de Kalimantan et des Célèbes renferment de riches gisements minéraux, comme l’or et l’argent, ainsi que d’importantes sources d’énergie. Dans les zones de plus faible altitude se trouvent de nombreuses infrastructures comme les barrages qui contrôlent l’écoulement de l’eau dans les plaines et produisent l’électricité.

Ces zones de haute altitude sont caractérisées par un climat frais, des versants abrupts et de fortes précipitations. Les glissements de terrain, les incendies et les éruptions volcaniques sont également fréquents dans ces régions, et la dégradation des sols s’est traduite par de nombreuses inondations dans les plaines- et qui ont causé, ces dernières années, bien des ravages à de nombreuses villes d’Indonésie.

La plupart des parcs nationaux d’Indonésie sont désormais en péril, car des vastes étendues d’écosystèmes montagneux et forestiers ont subi l’assaut d’une intervention humaine anarchique : activités extractives, coupe illicite et activités horticoles qui portent atteinte à l’environnement, mais aussi l’impact des usines hydro-électriques, de lotissements résidentiels qui ne respectent pas les règles de conservation, ainsi qu’un développement touristique non réglementé. Une stratégie nationale de mise en valeur durable des montagnes est nécessaire pour rétablir la biodiversité et réguler l’exploitation de ces zones par l’homme. Les communautés de montagne ont également besoin d’être aidées pour maintenir en vie leurs traditions et leur culture. Les habitants de la montagne sont pauvres, ce qui les porte à ne pas exploiter les ressources naturelles de façon rationnelle et durable. Les infrastructures- routes, services de santé et enseignement- font cruellement défaut.

L’ONG Fondation Nawakamal envisage une série de projets communautaires dans les zones de montagne pour promouvoir des stratégies d’aménagement du territoire interdisciplinaires (forêts, environnement et montagnes) portant sur la sensibilisation, le renforcement des capacités et la mise au point d’une base de données sur les connaissances indigènes et les questions écologiques. Konservasi Alam Nusantara (KONUS) est une autre ONG dont les programmes sont ciblés sur la mise en valeur durable des écosystèmes de montagne en Indonésie.

Comité national pour l’Année internationale de la montagne

L’institution chef de file pour le comité national était le Ministère de l’environnement. Le point focal était M. Antung Deddy Radiansyah du Ministère de l’environnement. Des comités régionaux ont été constitués dans les provinces suivantes: Djakarta, Banten, West Java, Central Java, Yogyakarta, East Java, Lampung, Central Kalimantan et West Nusa Tenggara.

Composition

Gouvernement:
Ministère de l’environnement
Ministère des forêts
Ministère de l’intérieur et de l’autonomie régionale
Ministère de l’agriculture
Ministère du logement et des infrastructures régionales
Ministère de la culture et du tourisme
Agence nationale d’aménagement du territoire
Chambre indonésienne de commerce et d’industrie

ONG:
Yayasan Garuda Nusantara
Konservasi Alam Nusantara

Activités et réalisations durant l’Année internationale de la montagne

Les comités national et régionaux indonésiens ont été très actifs dans l’organisation d’initiatives pour marquer l’Année et renforcer la prise de conscience sur les questions de montagne. Des séminaires et ateliers, des concerts et expositions ont été organisées à l’intention des jeunes, en particulier, et du grand public, en général.

National:

  • Un séminaire, ‘East Java Nature Observers Meeting’ s’est tenu à Malang, East Java (18 et 21 février).
  • Un séminaire sur la Stratégie nationale pour la gestion des écosystèmes de montagne a vu la participation des institutions, d’ONG, d’universitaires et d’organismes des Nations Unies à Djakarta (3 octobre).
  • Un atelier sur ‘Concept et élaboration de l’écotourisme et d’un tourisme des volcans’ et ‘Politique pour l’élaboration de l’écotourisme et du tourisme des volcans’ s’est tenue à Yogyakarta (3 octobre).
  • Un programme de reboisement a été lancé en octobre dans plusieurs zones forestières dégradées, organisé par les comités régionaux de Djakarta, Banten, West Java, Central Java, Yogyakarta, East Java, Lampung, Central Kalimantan et West Nusa Tenggara.
  • Une manifestation centrée sur les femmes et la montagne a été organisée à Balikpapan, East Kalimantan (31 octobre).
  • Un spectacle de danse pour la campagne de conservation de la faune et de la flore sauvages a été organisé à Bandung, au City Garden, West Java (21 avril).
  • Un séminaire national sur ‘la destruction des habitats forestiers et de leur faune’ s’est tenu à Bandung, West Java (octobre).

Education
Une initiative de birdwatching en montagne a été organisée pour les enfants des montagnes de North Bandung. KONUS a organisé un camp de jeunes sur les écosystèmes forestiers et leur rôle dans la protection de la faune et de la flore sauvages, Bandung, West Java (28-31 mars).

Société civile:
Une série de randonnées a été organisée dans les montagnes de West Java, autour de thèmes comme ‘les montagnes, châteaux d’eau’. Une opération de nettoyage du Mont Gede de Pangrango et une campagne d’élimination des déchets en plastique ont été lancées sur la colline de Lempugyang, Karangasem, Bali.

Campagnes de sensibilisation:
Le comité national a lancé une vaste campagne promotionnelle avec dépliants, posters et livres qui ont été distribués dans tout le pays, et des émissions de radio et de télévision.

Publications:
Une brochure publiée par le Ministère de l’environnement, ‘Stratégie nationale de gestion des écosystèmes de montagne’, décrit divers aspects d’un projet de stratégie nationale pour la mise en valeur durable des montagnes.

Partenariat international pour la mise en valeur durable des régions de montagne

L’Indonésie est membre du Partenariat de la montagne

Au-delà de l’Année internationale de la montagne

En guise de suivi de l’Année, le comité national indonésien a organisé un atelier national sur la mise en valeur intégrée des ressources de montagne (28 février 2003).