Libéria

liberia flagEncore récemment, les montagnes du Liberia étaient considérées essentiellement comme une source de minerai de fer, et le pays n’était guère conscient de l’importance environnementale des écosystèmes montagneux. Toutefois, il est désormais reconnu qu’il faut une législation pour lutter contre les effets secondaires des activités extractives en montagne et que les opérations d’abattage doivent elles aussi être réglementées, afin de préserver les forêts et les espèces végétales et animales que ces montagnes abritent. Pour ce qui est des autres questions d’aménagement durable des montagnes, le Liberia cite parmi ses priorités l’aménagement des bassins versants, l’éducation, le renforcement des capacités, la sécurité alimentaire, la santé, la recherche et les moyens d’existence durables. Un programme de conservation intégré pour l’écosystème des Mts Nimba est en train d’être mis en œuvre entre la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Liberia.

Comité national pour l’Année internationale de la montagne

Le comité national pour l’AIM (2002) avait pour mandat de promouvoir un programme d’activités pour célébrer l’Année. Le comité a étudié la mise au point d’un programme à long terme de mise en valeur durable des montagnes pour le Liberia, et la création d’une base de données sur les ressources biologiques et les données socio-économiques des montagnes. Le comité a travaillé sur un programme intégré d’éducation à la conservation de l’environnement, avec un accent particulier sur la conservation de la biodiversité et les environnements fragiles (comme les écosystèmes montagneux, précisément), pour le renforcement des capacités parmi les habitants de la montagne afin de leur permettre de prendre part efficacement aux activités de développement durable, et encourager et motiver les femmes et les jeunes à participer aux décisions et à l’élaboration de programmes pour leurs communautés.

Composition du comité national

Point focal: M. Richard Siaffa Sambolah

Gouvernement:
Commission nationale pour l’environnement
Ministère des terres, des mines et de l’énergie
Ministère de l’agriculture
Ministère de la planification et des affaires économiques
Ministère de l’intérieur
Ministère de l’éducation
Ministère du développement rural
Ministère des questions féminines et du développement
Ministère des affaires étrangères
Ministère du commerce
Sénat
Chambre des Représentants
Autorité de développement forestier

ONG
Society for the Conservation of Nature in Liberia
Pollution Control Association of Liberia
Society against Environmental Degradation
Liberia Refugee Repatriation and Resettlement Commission
Save my Future Foundation
Liberia Marketing Association

Recherche et universités:
Université du Liberia, Facultés de biologie et de cartographie

Société civile:
Liberia Mining Company
Farmers Association for Conservation of Environment
Liberia Water and Sewage Corporation

Le comité comptait également des membres importants de la société civile.

Activités et réalisations durant l’Année internationale de la montagne

National:

  • Un atelier national de sensibilisation à la conservation des écosystèmes montagneux et au développement durable des communautés montagnardes (7 juin).
  • Une Convention nationale sur les écosystèmes et les communautés de montagne était destinée aux étudiants, aux jeunes et aux décideurs (20 décembre). Le Congrès et l’atelier ont servi tous deux à attirer l’attention sur les conflits, fréquents dans les zones montagneuses, et à la promotion de la paix, à la suite de quoi de nombreux participants ont dit franchement ce qu’ils pensaient sur le thème des conflits et de la paix au Liberia.

Éducation:

  • Des concours de rédactions et de posters ont été organisés sur le thème: ‘Sensibiliser davantage à la conservation des écosystèmes montagneux et au développement durable des communautés montagnardes au Liberia’ (14-20 décembre).

Campagnes de sensibilisation:

  • Les messages de l’Année internationale de la montagne ont été retransmis dans les médias, et un talk show radiophonique sur les ‘problèmes des écosystèmes, des communautés et des habitants de la montagne au Liberia’ a été diffusé dans le courant de l’Année.

Au-delà de l’Année internationale de la montagne

L’expérience acquise durant l’Année internationale de la montagne a contribué à renforcer la mise en œuvre du Programme de biodiversité et de gestion des aires protégées au Liberia.

L’Année a donné naissance à deux grands projets. Le premier est la création d’une base de données sur les écosystèmes de montagne qui s’inspire des connaissances traditionnelles et de la valeur culturelle des ressources de montagne au Liberia. Le deuxième vise à renforcer la sensibilisation à la conservation et la protection des écosystèmes de montagne, ainsi que les capacités des montagnards afin qu’ils soient en mesure de mener des initiatives de conservation efficaces, outre la promotion de l’écotourisme au Liberia.

Le Comité national libérien est demeuré opérationnel, mais a subi quelques changements structurels. Le mandat n’a pas changé: guider les questions de politique et de prises de décisions concernant la mise en valeur durable des montagnes. Le comité national actuel sert de conseil d’administration pour superviser le secrétariat chargé de la mise en œuvre des projets d’aménagement durable des montagnes au Liberia.