politiques et lois

Les politiques et lois concernant la montagne sont vitales pour protéger les écosystèmes montagneux et aider leurs habitants. Les montagnes constituent environ un quart de la superficie émergée de la terre, mais rares sont les pays qui ont élaboré des politiques spécifiques s’adressant aux besoins des régions montagneuses et de ses peuples uniques. Les gouvernements appliquent des politiques et lois créées pour les zones de plaine qui ne tiennent guère compte de la fragilité des environnements de montagne, ni des besoins, des intérêts et des priorités de ses habitants. Pour aider le développement durable des zones de montagne, il faut mettre au point des politiques et des lois avec la pleine participation des ses populations, sur la base de connaissances et d’études valables.

Pourquoi les politiques et lois spécifiques aux montagnes sont rares

Les communautés de la montagne manquent souvent de poids politique. Elles ne sont pas urbaines, beaucoup d’entre elles sont extrêmement pauvres et elles sont souvent trop peu nombreuses pour créer une masse critique. Les gens de la montagne sont d’autant plus entravés par leur isolement physique, les différences linguistiques, et un accès limité aux transports et aux moyens de communication.

En dernière analyse, la responsabilité revient aux hommes politiques. Etant donné que les avantages dérivant d’une législation efficace ne se font pas sentir avant plusieurs années, les responsables politiques, dont la carrière dépend de l’approbation immédiate de l’électorat, ne considèrent pas les politiques et lois de montagne comme une priorité.

Reconnaître les droits de propriété locaux

La plupart des habitants de la montagne ne détiennent pas de droits de propriété ou d’utilisation sur la terre. Dans de nombreux cas, les ressources de la montagne sont confiées à l’autorité d’un gouvernement d’Etat ou fédéral.

Les politiques et lois qui reconnaissent les droits de propriété locaux sont essentielles pour le développement durable des montagnes. Les communautés montagnardes ont besoin d’avoir un contrôle sur les décisions relatives à l’utilisation des ressources locales et de mesures d’encouragement pour les gérer.

Soutenir les actions locales

Aucun système agricole ou approche unique ne peut fonctionner dans toutes les zones de montagne. Pourtant, pendant de nombreuses années, des techniques de monoculture à grande échelle conçues pour les exploitations de plaine ont été appliquées aux environnements de montagne. Souvent, avec des résultats médiocres.

Les moyens de subsistance de nombreux habitants de la montagne dépendent de la conservation rigoureuse des ressources et du développement au niveau local. L’agriculture de montagne, par exemple, repose sur de nombreux types différents de cultures sur de petites parcelles de terre ayant des microclimats locaux uniques. Les politiques gouvernementales en faveur des agriculteurs de montagne cultivant une grande variété de cultures peuvent aider à protéger la biodiversité et garantir la sécurité alimentaire des communautés des montagnes – et des plaines – dans le monde entier.

Garantir l’égalité entre les sexes

Dans de nombreuses communautés montagnardes, les hommes vont à la guerre ou migrent vers les plaines en quête de travail. Dans d’autres communautés encore, les femmes ont coutume de s’occuper de la terre. Dans ces situations, les femmes sont les principales gardiennes des ressources locales et des savoirs traditionnels.

Le rôle important que les femmes jouent passe souvent inaperçu dans de nombreuses sociétés montagnardes. Il n’existe aucune loi qui protège les droits des femmes ou qui leur permet d’être propriétaires de la terre et de participer à la planification et à la gestion des ressources. Les questions d’égalité entre les sexes devraient faire partie de toutes les politiques et lois.

Traverser les frontières

Un des plus gros défis du développement durable des montagnes consiste à trouver des moyens de gérer les chaînes de montagne appartenant à plusieurs pays comme un tout. Des instruments juridiques « léger » – déclarations, résolutions et codes de conduite – peuvent avoir une influence bénéfique.

Dans certains cas, toutefois, il faut des instruments juridiques plus contraignants (traités ou conventions). Dans la Convention de 1991 sur la Protection des Alpes, par exemple, huit nations européennes et la Communauté européenne ont convenu de partager la responsabilité de la protection de l’avenir des Alpes. C’était la première fois qu’une zone de montagne faisait l’objet dans sa totalité d’une convention internationale concernant spécifiquement la montagne.

De nombreux fleuves qui prennent leur source dans les bassins versants de montagne traversent également des frontières. A mesure que les populations grossissent et que la demande d’eau augmente, la gestion de ces bassins versants nécessitera une coopération et des accords internationaux.

Le prix du développement durable des montagnes

Les ressources de montagne sont souvent sous-estimées ou bradées. Les gouvernements peuvent aider les communautés de montagne en affectant des sommes en dollars aux ressources et en garantissant que cet argent circule dans l’économie locale. Parmi les exemples de droits d’usage, citons le bail de terres pour les stations de ski à une valeur de marché équitable, les royalties pour la collecte du bois et le trekking, les licences accordées aux tour opérateurs et les droits d’entrée aux parcs de montagne, ce qui garantit des recettes au tourisme et contribue au développement des communautés locales, tout en offrant une incitation aux tour opérateurs pour former et embaucher des membres des communautés locales.

Des cadres juridiques devraient également être mis en place comme moyen d’indemniser les communautés de montagne des services environnementaux fournis aux utilisateurs en aval. La plupart des grands fleuves de la planète prennent leur source en montagne. Il serait juste que les habitants des plaines qui dépendent de l’eau des montagnes pour boire, pour l’industrie et l’énergie hydroélectrique, rémunèrent les communautés montagnardes pour la protection et l’aménagement durable de leurs bassins versants.

alphalingmind.eu
Apprenez une nouvelle langue rapidement!
https://alphalingmind.eu/