République arabe syrienne

Flag of SyriaEn Syrie, les régions montagneuses ont été victimes de surexploitation, déforestation, érosion du sol et fréquents feux. Les problèmes prioritaires en matière de mise en valeur durable des montagnes sont la conservation de la biodiversité, l’aménagement des bassins versants, la remise en état des terres dégradées, l’éducation, le renforcement des capacités, la santé et la sécurité alimentaire, ainsi que la nécessité de conserver la diversité culturelle, d’aider les communautés montagnardes à se procurer des moyens d’existence durable en créant de nouvelles politiques et lois et en favorisant les produits et le tourisme de montagne.

La Syrie est en train de lancer un projet de boisement dans les zones montagneuses (qui sera financé par la Direction des forêts) et met au point des stratégies pour la désignation d’aires protégées, la gestion de l’eau et la conservation de la biodiversité. Plusieurs publications sont également envisagées.

La Syrie collabore avec le Liban sur divers projets interrégionaux, axés en particulier sur le boisement et la lutte et la prévention des incendies.

Comité national pour l’Année internationale de la montagne

Le comité national pour l’AIM a été constitué en octobre 2001 par le Ministère de l’agriculture et de la réforme agraire. Le comité a par la suite créé un sous-comité national dans chaque province. Des réunions ont été organisées tant au niveau national que local.

Composition du comité national

Gouvernement:
Ministère de l’agriculture
Ministère du tourisme
Ministère de l’éducation
Municipalités locales
Ministère de l’irrigation
Ministère de l’environnement
Ministère de l’éducation supérieure et de l’information
Haute Commission pour le reboisement

ONG:
Syndicat général des femmes
Union révolutionnaire de la jeunesse
Union générale des étudiants syriens
Union générale des paysans
Médias locaux et nationaux

Activités et réalisations durant l’Année internationale de la montagne

National:

  • Un atelier a été organisé sur le rôle des forêts de montagne dans le développement économique, et en particulier dans l’écotourisme, vu l’accroissement du nombre de visiteurs aux sites forestiers au cours des dernières années. La possibilité d’aménager les nombreux sites forestiers en Syrie pour le tourisme écologique a été examinée et les zones identifiées.
  • Un atelier-excursion a été organisé par les sous-comités dans toutes les provinces sur les questions socio-économiques liées aux régions montagneuses, comme les services, la santé, l’éducation et la diversité culturelle.

Éducation:

  • Une campagne de sensibilisation a été lancée dans les écoles de tout le pays.

Campagnes de sensibilisation du public:

  • Des brochures ont été distribuées pour souligner l’importance de l’Année internationale de la montagne.

Au-delà de l’Année internationale de la montagne

L’Année internationale de la montagne s’est avérée une réussite en Syrie. Le comité national est parvenu à soumettre diverses questions concernant les montagnes à l’attention du gouvernement, qui devrait financer certains des projets proposés. A l’heure actuelle, quatre études initiales pour des sites proposés ont été présentées par les sous-comités nationaux à Alep, Idleb, Lattakia et Al Raqqa. L’organisme chargé de la mise en œuvre de ces propositions est la Direction des forêts du Ministère de l’agriculture. Les ministères et institutions doivent mettre en oeuvre les plans proposés pour améliorer l’éducation, la santé et les services dans les zones de montagne, et s’efforcer de conserver la culture et les écosystèmes de ces zones.