Tunisie

Flag of TunisiaLa Tunisie se trouve à l’extrémité orientale du Maghreb et ses zones montagneuses sont constituées par la section finale des deux chaînes de l’Atlas qui se rejoignent dans le pays, couvrant une surface d’environ 2 millions d’hectares. Les montagnes du nord, du centre et du sud présentent des caractéristiques géologiques et paysagères différentes: des falaises méditerranéennes aux dyrs des hauts plateaux de Tunisie, aux dunes de sables méridionales et au Désert du Sahara. Ces zones ont une densité de population relativement élevée, avec quelque 1,5 million d’habitants, soit 16 pour cent à peu près de la population nationale. Les revenus sont tirés essentiellement de l’agriculture et de la foresterie. Il y a quatre parcs nationaux et sept réserves naturelles dans les zones de montagne.

Les montagnes de Tunisie sont d’importantes sources d’eau (fournissant 80 pour cent de l’eau à la nation), de terres agricoles, et de forêts renfermant une grande variété d’essences: pins, chêne, eucalyptus, cyprès et acacia. Ces environnements abritent une biodiversité exceptionnellement riche et des écosystèmes très variés, mais elles sont aussi très fragiles. Diverses espèces animales sont en voie d’extinction, comme le buffle Ichkeul et la gazelle. Le surpâturage, l’érosion et la désertification, le manque d’infrastructures, et la connaissance insuffisante de modèles de développement comptent parmi les principaux problèmes qui doivent être affrontés dans ces régions.

Les régions montagneuses de Tunisie sont également importantes du point de vue culturel et historique. Elles contiennent d’importants sites archéologiques et historiques; des traces d’envahisseurs et des populations montagnardes d’antan. Les montagnes sont aussi un puissant symbole de la lutte du pays pour l’indépendance, et ont abrité des fellagas et des nationalistes. Différents groupes ethniques habitent encore dans ces montagnes, principalement divisés en deux catégories: ceux qui vivent dans les régions humides et enneigées et ceux qui vivent dans les steppes continentales et les zones désertiques.

La Tunisie s’occupe de projets de mise en valeur durable des montagnes depuis un certain temps, et au cours des dix dernières années, a commencé à introduire diverses pratiques d’aménagement des bassins versants ainsi que des stratégies de conservation des eaux, des sols et des forêts. Le Gouvernement a toujours tenu à faire intervenir les populations locales dans la gestion des écosystèmes et autres projets. Les objectifs futurs consistent à renforcer les conditions économiques et sociales des communautés montagnardes, à introduire l’agriculture durable dans les zones difficiles et à rendre les conditions généralement plus attrayantes dans les régions de montagne afin d’inciter le retour de nombreux montagnards migrants.

Comité national pour l’Année internationale de la montagne

L’organisme chef de file pour le comité national était le Ministère de l’environnement. Le point focal était Ali Mhiri du Laboratoire des Sciences du sol.

Composition

Gouvernement:
Ministère de l’Intérieur (groupes locaux)
Ministère du développement économique
Ministère de l’environnement
Union Nationale de l’agriculture et de la pêche
Bureau pour le développement des forêts et des pâturages du Nord-Ouest
Directeur général de la législation et de l’aménagement des terres
Bureau de la reproduction et du pâturage
Directeur général des forêts

ONG:
Atlas
FTDC

Recherche et universités:
Institut national de recherche en études rurales, eaux et forêts

Principales activités et réalisations durant l’Année internationale de la montagne

National:
Un séminaire national sur les ressources naturelles en montagne
Un séminaire national sur la biodiversité en montagne
Un Festival national de l’arbre

Education:
Quatre expéditions ont été organisées pour les jeunes dans differentes régions de montagne, à l’occasion de la Fête de la Jeunesse.

Campagnes de sensibilisation:
Le message de l’Année internationale de la montagne a été diffusé dans tous les médias.

Publications:
Les Montagnes de Tunisie, éd. Ministère de l’environnement . Cet ouvrage de 263 pages, publié en français, contient 15 chapitres couvrant une vaste gamme de thèmes liés aux communautés et aux ressources naturelles de montagne de la Tunisie.

Partenariat international pour la mise en valeur durable des régions de montagne

La Tunisie est membre du Partenariat de la montagne.

Au-delà de l’Année internationale de la montagne

Le Directeur général des forêts continue à coordonner les questions de mise en valeur durable des montagnes.